Séminaire public SYNERGIA

17.02.2020,
17h00—19h00

Plusieurs outils d’aide à la création opérant à partir de techniques d’IA sont aujourd’hui mobilisés par les artistes et permettent de contribuer au développement des arts et à la diversité des expressions artistiques. Toutefois, ce recours croissant aux techniques d’IA n’est pas sans soulever d’importants problèmes. En effet, le développement de ces outils d’aide demande le traitement de plusieurs dizaine de millier d’oeuvres de l’esprits déjà existantes. Puisque ces oeuvres sont protégées par le droit d’auteur, les artistes qui souhaitent les utiliser doivent obtenir l’autorisation des créateurs de chacune de ces oeuvres, ce qui freine les processus de création. Les objectifs de ce premier séminaire sont : (a) d’expliquer pourquoi et comment l’IA peut être un vecteur de création artistique, et (b) de réfléchir à la manière dont des modes alternatifs de propriété intellectuelle, comme les “communs” , peuvent être utilisés pour protéger les artistes et favoriser le développement des expressions artistiques. 

Conférenciers:

  • Georges Azzaria, directeur de l’École d’art et Faculté de droit, Laval
  • Véronique Guèvremont, titulaire de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, Laval.
  • Christophe Abrassart, professeur, Faculté de l'aménagement - École de design, UdM
  • Sofian Audry, professeur École des médias, UQAM.
  • Tom Lebrun, candidat au doctorat en littérature, Laval

Pour s'inscrire consultez le lien suivant :

https://www.fd.ulaval.ca/evenements/synergia-ii-creation-algorithmique-comme-vecteur-diversite-artistique

Infolettre