Freddy boutique, Fred Laforge et Eddy Firmin

26.10—
25.11.2018
Galerie

510, Côte d'Abraham
Québec (Québec)  G1K 3P9
Canada

Directions
Heures d’ouverture
Lun–Mar
Fermé
Mer–Dim
12 h à 17 h

Cette exposition à Engramme découle d’une rencontre entre l’artiste guadeloupéen, québécois d’adoption, Eddy Firmin et l’artiste québécois Fred Laforge. Eddy Firmin et moi-même (Fred Laforge), nous nous sommes rencontrés au doctorat en études et pratiques des arts de l’UQAM. Partageant une même sensibilité pour les questions relatives à l’identité et à la diversité culturelle, plus précisément aux enjeux de la mixité, nous avons rapidement développé une complicité. Appartenant tous deux à des sociétés (la Guadeloupe et le Québec) ayant subi le colonialisme, nous interrogeons l’inévitable dualisme découlant des politiques colonialistes et, par conséquent, portons une réflexion soutenue et critique sur les notions de pouvoir et sur les rapports entre groupe dominant et groupe minoritaire. 

Fred Laforge vit et travaille à Montréal. Il a terminé en 2016 un doctorat en études et pratiques des arts à l’Université du Québec à Montréal. Son travail a été diffusé au Canada comme à l’étranger lors de plusieurs expositions individuelles et collectives. Il a notamment participé à la manif d’art de Québec, la Foire Papier, la Biennale de Vrsac en Serbie et la foire Scope à New York. Son travail à récemment été présenté au Musé National de l’estampe de Mexico. Fred Laforge a reçu de nombreuses bourses du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et du Canada ainsi que du Fonds de recherche Société et culture du Québec. Il a également réalisé différents projets d’art public au Canada. Ses œuvres font parti de collections privées et institutionnelles dont le Musée National des Beaux Arts du Québec. Eddy Firmin est diplômé de l’École Supérieure d’Art du Havre et de l’Institut Régional d’Art Visuel de la Martinique, aujourd’hui doctorant à l’Université du Québec A Montréal en Études et Pratique des Arts. En 2003 il édite aux éditions Ibis Rouge son livre-objet “Lélévation”. Depuis 2006, avec son projet «Terra Incognita», il a entrepris un cycle international de résidences d’artiste (Japon, Espagne, Zimbabwe, France .) Depuis, sa pratique interroge le récit d'art au fondement de sa culture caribéenne.