Résidence classique, Caroline Ariane Bergeron

15.02.—
28.02.2021

Ateliers

206, rue Christophe-Colomb Est
Québec (Québec) G1K 3S7
Canada

Directions

Heures d’ouverture

Lun-Ven
10 h à 16 h
Sam-Dim
Fermé

Le projet « Textilis » s’inscrit dans un corpus d’œuvres imprimées inspirées de l’étymologie commune des mots texte et textile, du latin textilis : tissé. La lettre i majuscule est dactylographiée à répétition et forme des motifs évoquant les fils de chaîne et de trame d’un tissage. I, qui signifie aussi je, moi, en anglais, ramène à soi et au geste individuel au centre de l’acte de création. Cette recherche vise à créer un rapprochement entre des travaux manuels anciens traditionnellement exécutés par des femmes, soit le tissage et la dactylographie. Cette série d’œuvres crée un lien significatif entre le travail des fibres, l’art imprimé et l’objet, trois approches centrales à la pratique de Caroline Ariane Bergeron. Dans le cadre de sa résidence à Engramme, elle réalisera une recherche en sérigraphie sur papier reprenant les mêmes thèmes du texte et du textile. Le choix du médium de la sérigraphie, plutôt que celui de la dactylographie, lui permettra d’explorer la production de motifs “textiles” en dehors des contraintes de format et de police de caractère de la machine à écrire. Ces expérimentations se feront sur des impressions de petit et moyen formats, qui pourront par la suite être colligés et reliés en un livre d’artistes.

Caroline Ariane Bergeron est une artiste en arts visuels montréalaise. Ses œuvres allient des techniques traditionnelles des métiers d’art telles la construction textile, la reliure et la céramique, et sont teintées d’un souci du travail manuel appliqué et bien exécuté. À travers la sculpture, l’installation, l’art imprimé et le livre d’artistes, elle élabore un corpus d’œuvres portant sur le langage, la matière et l’intimité. Elle préconise des méthodes de travail lentes, les technologies analogiques et une élaboration consciencieuse, à l’opposé d’un rythme accéléré.

Depuis la fin de ses études de premier cycle à Concordia en 2013, elle a suivi de nombreuses formations spécialisées en arts appliqués, plus particulièrement en arts imprimés et en céramique. Ses œuvres ont fait l’objet de plusieurs expositions solo et collectives principalement au Québec. Au cours de l’année 2021, elle sera en résidence aux centres d’artistes Zocalo (Longueuil), Open Studio (Toronto) et Prima Ink (Tromsø, Norvège), dans le cadre d’un échange avec L’Imprimerie centre d’artistes. Son travail sera également présenté à l’Atelier Presse Papier (Trois- Rivières) à l’automne 2021 à l’occasion de l’exposition de groupe « La Fabrique du livre d’artistes », commissariée par Andrée-Anne Dupuis-Bourret et Jocelyne Thibault.

Infolettre