Résidence classique, Laurent Gagnon

10.05.—
23.05.2021

Laurent Gagnon nous invite à revisiter les manuels du sténotype, du projecteur de diapositives en passant par le téléviseur noir et blanc. Le projet de livre, sur lequel il travaille, se veut une poursuite de ses recherches entamées autour du manuel de l’utilisateur The booklet (2018). Cette fois, d’une page à l’autre, différentes machines peuvent se rencontrent à l’intérieur d’une même page.

Tout comme dans la sérigraphie Paper Jam, c’est par le biais du simulacre que l'artiste aborde l’objet du manuel de l’utilisateur. Une fois la convention établie, il s’évertue à « dérégler » l’image à travers toute sorte de dispositifs intimes ou de techniques d’impression.

Parallèlement à ce projet, il prévoit réaliser des impressions à partir d’anciennes matrices publicitaires en gravure et des sérigraphies sur panneaux qui seront incorporés à des éléments sculpturaux. Ces travaux seront présentés du 16 septembre au 17 octobre 2021 au centre Presse-Papier à Trois-Rivières.

Crédit photo : Paper Jam, Laurent Gagnon

Né à Québec en 1971, Laurent Gagnon détient une maîtrise en arts visuels à l’Université Laval (2002). Artiste multidisciplinaire, il a réalisé de nombreuses expositions au Québec, au Canada et à l’international (Vaste et Vague, Admare, Engramme, Artspace, entre autres). L’artiste démontre un intérêt marqué pour l’art public sous toutes ses formes, de l’installation pérenne en passant par des formes plus éphémères : Les Passages insolites (2014-2015) et Toronto Nuit Blanche (2012).

Depuis 2009, il a produit plusieurs œuvres d’intégration à l’architecture dont Bourrasque (2016) pour la mairie des Îles-de-la-Madeleine, et plus récemment Joyeux tumulte (2020), une sculpture au Complexe aquatique multifonctionnel de Lévis.

Parallèlement à sa démarche sculpturale, l’artiste explore les techniques d’impressions : eaux-fortes, gravure sur bois, linoléum et l’impression numérique mais il s’est surtout exprimé à travers le médium de la sérigraphie. Laurent Gagnon a occupé le poste de chef d’atelier chez Engramme de 2004 à 2008. En 2008, il a effectué une résidence de maître chez CIB à Laval auprès de Robert Bellemare où il s’initie à la sérigraphie U.V. (encres cuites aux ultra-violet). 

Infolettre