Résidence Guérilla, Guillaume Brisson-Darveau

31.05.—
13.06.2021

Ateliers

206, rue Christophe-Colomb Est
Québec (Québec) G1K 3S7
Canada

Directions

Heures d’ouverture

Lun-Ven
10 h à 16 h
Sam-Dim
Fermé

Pour son projet Devenirs Nature, Guillaume Brisson-Darveau s’intéresse aux champignons, notamment pour leur caractère résilient, leur capacité à s’adapter et à survivre aux changements qui surviennent dans leurs environnements. Ils sont porteurs d’un espoir pour l’avenir de notre monde. Pour sa résidence, il se lance dans la fabrication de différents objets qui se matérialiseront sous la forme de champignons. L’artiste va renouer avec les techniques d’impression, particulièrement la sérigraphie, et ce, tout en poursuivant sa recherche sculpturale. Dans nos ateliers, il réalisera des impressions de motifs simples sur papier de soie qui seront par la suite collées sur ses structures en carton recyclé. Ces formes finies seront ensuite installées à l’extérieur dans des espaces publics. Des chapeaux de champignons pourront être portés par des invité.e.s lors de ces sorties. L’artiste documentera en photographie ses objets activés par le public dans des lieux choisis à proximité d‘Engramme. Ce projet s’inscrit dans une réflexion plus globale autour de la question de l’éphémère et du transitoire et est une manière de porter une réflexion sur notre fragilité.

Crédit photo : Guillaume Brisson-Darveau

Guillaume Brisson-Darveau est un artiste canadien qui vit à Montréal. Son travail a été présenté au Canada et à l’étranger, notamment lors de l’exposition Dobles de proximidad au Museo de Arte Contemporáneo – Universidad de Chile (2018, Chili), dans le cadre d’Art Souterrain (2017, Canada) et du NEoN Digital Arts Festival (2016, Royaume-Uni). Il a réalisé de nombreuses résidences d’artistes, entre autres à cheLA (Centro Hipermediático Experimental Latinoamericano) (Argentine, 2019), l’Atelier Mondial (Suisse, 2018), Est-Nord-Est (2016, Canada) et au Banff Center (2015, Canada).

Au cours des dernières années, il a développé une pratique de la sculpture comportant un aspect performatif et in situ. Il y explore le potentiel poétique et parfois ludique de l’objet sculptural, à travers sa fragilité, sa polyvalence et sa monumentalité. 

Infolettre