Pièces choisies, Marc Dugas

09.09.—
16.10.2022

Galerie

510 Côte d'Abraham, Québec

Directions

Heures d’ouverture

Lun-Mar
Fermé
Mer-Dim
12 h à 17 h

Pour ouvrir les festivités du 50e anniversaire, Engramme a décidé de consacrer son exposition de rentrée au travail de l'artiste Marc Dugas. L'un des fondateurs du centre n'a cessé d'innover dans les techniques et a secoué le paysage de l'estampe québécois. Une exposition rendue possible grâce au travail des commissaires, Clément Leclerc et Marie-France Tremblay, soutenus par les ayants droits de l'artiste.

Enfant de la génération de 1968, Marc Dugas utilise les techniques de reproduction et d’impression afin de poser un regard critique sur la société. Son envie constante de transgresser les normes avec humour le pousse à explorer constamment de nouveaux médiums. Inspiré par le mouvement Pop Art nord-américain, il s’emploie à maîtriser la pratique du transfert photocopique, allant parfois jusqu’à la dégénérescence de l’image par une utilisation abusive de la copie de la copie. La tradition du portrait chez l’artiste entraîne Marc Dugas vers un questionnement critique de nos modèles d’identification, jouant avec des personnages du quotidien et parfois avec son propre portrait altéré et donc méconnaissable. Avec une prédilection pour les techniques de reproduction commerciales, il est constamment en recherche de nouveaux médiums qu’il mixe à des pratiques en peinture, dessin, photo, copigraphie, etc. Son envie constante de se renouveler a ouvert des portes à l’univers de l’estampe et il a généré avec fierté une fertile descendance à travers ses étudiants et les artistes membres d’Engramme. Le centre d’artistes a souhaité lui dédier une exposition rétrospective à l’occasion de son 50e anniversaire.

Crédit photo © Marc Dugas

Né en 1945, Marc Dugas se forme en gravure à l’École des Beaux-Arts de Montréal au côté d’Albert Dumouchel et prépare à l’UQAM une maîtrise en arts sous la direction de Pierre Ayot. Il goûte à la révolution en passant par les Beaux-Arts de Paris durant Mai 68 et à son retour se laisse piquer par les revendications mondiales contre les guerres d’Algérie et du Vietnam. Il enseigne les arts visuels à l’Université Laval de 1971 à 2001. Après son arrivée à Québec, il fonde l’ARG, en 1972, rebaptisé Engramme en 1990. Il poursuit en parallèle son travail de recherche artistique. Il produit 7 livres d’artistes, différentes expositions solos et a participé à de nombreuses expositions collectives. Il est décédé en octobre 2018.

Le centre souhaite remercier les commissaires : Clément Leclerc et Marie-France Tremblay ; la famille de Marc Dugas pour le prêt des œuvres et le don ; l'Université Laval pour le prêt des précieux livres d'artiste.

Infolettre